Extensions cheveux : tous les conseils d'utilisation

Extensions de cheveux : la meilleure utilisation

Extensions cheveux blonds
Vous êtes lassées d’attendre que votre moumoute ne pousse ou vous avez envie de changer de tête et d'afficher un volume de rêve ? Ce souhait est désormais réalisable grâce aux extensions et aux rajouts de cheveux. Vous pourrez enfin assouvir toutes vos envies capillaires. Cependant avant de vous lancer, il est nécessaire d'être renseignée sur les différents modes de pose et l'entretien adéquat. Nous abordons dans cet article 12 points importants. A vous les crinières de rêve !
 

1. Comment ça fonctionne ?


Le principe est très simple, il s'agit de mèches ou de bandes de cheveux qui sont ajoutées à votre chevelure par le coiffeur, pour l’allonger ou la rendre plus épaisse. Le plus difficile reste de trouver des mèches qui conviennent à votre type de chevelure (raide, ondulée, frisée) et à votre couleur naturelle, afin que le résultat obtenu soit le plus harmonieux possible. Une fois posées, les mèches peuvent être colorées, mises en forme et coiffées à votre guise (chignon, dégradés, etc). Les femmes qui recourent aux extensions capillaires doivent traiter les mèches rajoutées comme leurs propres chevelures.

2. Comment bien choisir ses extensions ?


Pour choisir vos extensions, privilégiez tout d'abord la qualité du produit. Pour n'importe quel type de pose nous vous préconisons d'opter pour des fibres naturelles, prelevés sur des donneurs humains. Il faut aussi prendre une couleur de mèches qui soit en accord avec votre pigmentation de base ou votre coloration. Ainsi l'effet obtenu sera totalement naturel puisqu'elles se fondront dans la masse. Le poids de vos mèches sera un critère à prendre en compte dans votre choix. Sachez que pour une tête complète quel que soit la technique, si vous souhaitez obtenir un volume satisfaisant il faudra compter entre 150 et 200 grammes. Tout naturellement, il est recommandé de faire intervenir un professionnel de la coiffure, spécialisé dans ce domaine.

3. Quelles sont les techniques de pose ?


La pose est un travail éprouvant qui peut prendre jusqu’à 5 heures selon l’épaisseur des cheveux, elle peut être réalisée en salon de coiffure ou à la maison. L’opération prend du temps et demande beaucoup de patience mais le résultat est spectaculaire : vous obtiendrez une masse longue, épaisse et soyeuse en quelques heures seulement ! Il faut savoir qu'il existe différentes procédés : à chaud, à clip et à froid. - Les extensions à chaud se vendent par paquet de mèches et se fixent à l’aide de pinces chauffantes. La kératine, appliquée sur chacune des extrêmités des mèches, durcit et sèche, jusqu’à devenir invisible et imperceptible une fois mis en place dans votre crinière. Les extensions à la kératine sont ainsi solidement fixées à 0,5 cm de la racine du cheveu. Il n'y a donc aucun risque pour votre cuir chevelu, puisque la colle n'est pas en contact avec lui.

- Les extensions à clips se présentent sous forme de bandes plus ou moins larges, qui se clipsent et se déclipsent facilement, par un système de pinces clic-clac appelés clips. La pose et la dépose sont extrêmement simples, puisque vous pouvez le faire vous-même à la maison. Il existe des kits de plusieurs bandes ou des monobandes qui réunissent l'équivalent d'un kit en une bande. La tendance actuelle c'est de pouvoir mixer les coloris, prendre des rajouts déjà méchées ou avec un effet délavé tye and die !

- Les extensions à froid se trouvent dans le commerce par paquet de mèches, dotées de petits anneaux en métal pour la méthode traditionnelle à l'aide d'un tire-mèches ou les extensions à anneaux toutes prêtes, avec un petit lasso et un anneau métallique déjà intégré à chacune des mèches. Pour la technique à froid les mèches sont fixées aux racines à l'aide d'une pince à écraser, qui va applatir les anneaux à fixer et servira également à les enlever. Ce procédé permet d’obtenir des cheveux relativement résistants pendant une durée d'environ 5 mois. Nouvelle tendance pour la méthode à froid : les extensions tape ou adhésives. Elles sont dotées de bandes adhésives à positionner dans votre chevelure. C'est de loin la technique la plus discrète !
 

4. Comment se déroule l'application ?


Idéalement, prévoyez un temps préalable pour exprimer toutes vos envies capillaires à votre coiffeur, choisir la bonne couleur et permettre au professionnel de déterminer le nombre de mèches nécessaires, pour parfaire votre nouvelle coiffure. C'est une étape cruciale pour qu’il puisse vous établir un devis détaillé. La fixation se fera dans un second temps. Le temps d'application peut être très variable d'une personne à l'autre, puisque tout dépendra du nombre de mèches nécessaire pour obtenir un volume suffisant. Trois à cinq heures peuvent être nécessaires pour une métamorphose réussie !

Il faut savoir que des rajouts bien insérés ne se voient absolument pas. Elles sont réparties convenablement dans la masse pour conserver un bel effet naturel. Pour celles qui auraient peur de franchir le cap, il faut savoir que se faire mettre des extensions n’est absolument pas douloureux. Les connecteurs n'entrent jamais en contact avec votre cuir chevelu, seulement avec vos cheveux. Vous pouvez à l'aide de ce lien découvrir notre fiche conseil dédiée à l'application des extensions à clips.
 

5. Combien de temps puis-je les conserver ?


Tout dépendra de la qualité des extensions que vous vous aurez fait poser, mais aussi de l’entretien que vous leurs prodiguerez. De bonnes extensions capillaires peuvent durer entre 4 et 6 mois. Sachez qu'en général, vous devrez retourner fréquemment chez votre coiffeur : presque tous les mois, une visite sera nécessaire pour qu’il retire les petits cheveux qui se seraient pris dans la kératine ou remonter les anneaux. Pour prolonger leur durée de vie, vous pouvez vous rendre chez votre coiffeur pour vérifier leur bon maintien et remettre en place les mèches récalcitrantes.
 

6. Comment les laver ?


Les cheveux avec extensions nécessitent plus d'attention que la normale, il faudra donc utiliser des shampoings et soins adaptés au traitement. Idéalement, pendant le shampoing comme pour le rinçage, gardez la tête en arrière et lavez bien de la racine vers les pointes (pour ne pas les emmêler). Surtout, usez de délicatesse lorsque vous massez votre sur les points de kératine ou les anneaux. N'hésitez pas à faire un masque capillaire une fois par semaine, à utiliser principalement sur les longueurs et les pointes pour les protéger et les nourrir en profondeur.
 

7. Comment les sécher ?


Une fois vos cheveux lavés, pré-séchez-les avec une serviette éponge douce pour éviter les nœuds et sans renverser la tête vers le bas. Un séchage à l'air libre est préconisé, cependant vous pouvez utiliser un séchoir, celui-ci sera utilisé à une distance d'environ 10 à 15 cm et sur une position «air chaud moyen». N'hésitez pas à appliquer avant un soin thermo-lissant sur les pointes afin de protéger vos rajouts de la chaleur du séchoir.
 

8. Comment les brosser ?


Si vous ne pratiquez pas un brossage régulier, vos extensions risqueront de vite s’emmêler. Cette étape est donc cruciale ! Notre astuce : utiliser une brosse spécifique dotée de poils doux et brossez délicatement vos longueurs en partant des racines et en remontant jusqu'au pointes. Si des nœuds se sont formés au niveau des points de fixation, ne forcez surtout pas. Essayez plutôt de les démêler en douceur. En désespoir de cause, si ces noeuds sont récalcitrants, n'hésitez pas à vous rendre dans le salon qui vous les a posées. Avant d'aller vous coucher, il est préférable de natter ou d'effectuer une queue de cheval, vous éviterez de mauvaises surprises au réveil.
 

9. Puis-je utiliser un lisseur ou fer à friser ?


Vous pouvez avoir recours à l'utilisation d'un lisseur ou d'un fer à friser pour lisser ou onduler vos extensions. Veillez toutefois à ne pas l'utiliser au-delà d'une température supérieure à 180 °C. Vous pouvez également les colorer, si et uniquement si vos ces dernières sont naturelles. Dans le cas où vos rajouts proviennent de donneurs humains, vous pouvez les traiter comme s'il s'agissait de vos propres cheveux.
 

10. Quels sont les risques ?


Il faut savoir que les extensions capillaires à la kératine ou à froid ne sont pas sans risque pour votre crinière. Pour certaines personnes les mèches ajoutées risquent d'asphyxier vos propres cheveux qui seront quant à eux moins oxygénés, fragilisés et donc abîmés. Pour éviter un désastre capillaire, il est conseillé de les retirer après 4 à 5 mois. 
 

11. Quel budget faut-il prévoir ?


Les prix sont très variables selon la nature des cheveux sélectionnés. Dans tous les cas, il est préférable de demander un devis gratuit à votre coiffeur, incluant l'application ainsi que le retrait. Avant d'acheter vos rajouts n'hésitez pas à demander conseil à votre coiffeur, et pensez à vérifier l'origine des fibres. La qualité est primordiale, la vente de cheveux s'est démocratisée, vous aurez désormais droit à des prix défiants toute concurrence, mais faites attention, les fibres d'origine naturelle sont assez chères.
 

12. Comment retirer mes extensions ?


En général votre coiffeur aura prévu dans son devis le retrait des extensions, puisqu'il s'agit d'un acte qui nécessite un savoir-faire, que vous ne pourrez pas effectuer toute seule. Seul un professionnel peut procéder à la dépose, le but étant d'abîmer le moins possible vos cheveux naturels. Nous préconisons de les faire retirer vos tous les 5 mois pour ne pas etouffer votre moumoute, dans certains cas vous pourrez les conserver pour vous les faire re-fixer lors d'un prochain rendez-vous, si elles sont toujours en bon état. Une fois le retait effectué, le plus dur sera de vous adapter à votre nouvelle longueur de cheveux !
 

Auteur de l'article : Aurélie

Partagez sur les réseaux sociaux : 

 

 

Fiches conseil qui pourraient aussi vous intéresser


Grâce aux cookies votre shopping est personnalisé. En continuant la navigation vous acceptez leur utilisation.OK