No-poo, un nouveau rituel pour vos cheveux

Le no-poo, ou l'art de ne plus utiliser de shampoing !


Vous en avez peut-être, (sans doute) entendu parler sans savoir forcément ce que c’est, mais le no-poo débarque chez nous. Si vos copines, votre fille ou votre coiffeuse ne vous en ont pas encore parlé, le no-poo nous vient des États-Unis et signifie «sans shampooing», ou «pas de shampooing». Il ne s’agit pas là de vous créer des problèmes d’hygiène en bannissant de votre vie tout lavage de cheveux, mais de fonctionner autrement. Cela signifie surtout que vous allez progressivement vous débarrasser des produits cosmétiques classiques et en partie agressifs pour notre crinière.

 

Alors le no-poo concrètement c’est quoi ?

Shampoing cheveux no-pooNous sommes nombreuses à avoir expérimenté le shampooing qui gratte, celui qui donne des pellicules ou encore la marque qui nous laisse les cheveux lourds et presque gras. Pourquoi ? Si vous jetez un œil, même rapide, à l’étiquette de composition de votre shampoing habituel, vous n’y reconnaîtrez que peu ou pas d’ingrédients. Et c’est peut-être bien là le problème. Tous ces produits chimiques finissent pas causer de petites démangeaisons occasionnelles ou d’autres problèmes de cuir chevelu, mais surtout, ils ne laissent pas toujours nos cheveux aussi beaux et sains qu’ils pourraient l’être.

Le no-poo vous propose de remplacer ce flacon parfois un peu inutile, par une gamme de produits naturels que toutes nos grand-mères connaissent bien. Il est question pour vous d’apprivoiser le bicarbonate de soude, l’argile verte en poudre, le sucre roux et si vous le souhaitez les huiles essentielles.
 

Si aucun de ces produits n’est évocateur pour vous hormis le sucre roux, pas de panique ! La mise en route du rituel no-poo se fait progressivement, vous allez avoir le temps de vous documenter. En plus, comme toutes ces substances sont naturelles et douces pour vos cheveux comme pour votre peau (veillez tout de même à ne pas abuser du bicarbonate), vous ne risquez rien à essayer, puis à prendre votre temps afin d’ajuster une recette qui vous convienne vraiment.

On ne le répétera jamais assez, le no-poo tel qu’il est décrit au départ et même s’il est complètement non-agressif pour vos chevelures, ne conviendra pas pour autant à tout le monde, à ce propos découvrez notre article sur les soins adaptés à votre type de cheveux. Vous aurez peut-être besoin de conserver un nombre fréquent de lavages no-poo ou de compléter ces derniers par quelques shampooings secs d’argile. Il vous appartient de choisir votre propre utilisation de la technique. À propos de technique, il est temps de passer à la pratique du no-poo !

 

Comment le mettre en pratique ?

Argile verte pour le soin des cheveux
Première chose, si l’on peut se décider pour le no-poo du jour au lendemain, on ne le met pas en application de la même manière. Cette technique que l’on pourrait qualifier de «dépollution du cuir chevelu» demande de la patience et un peu de rigueur. Avant de parler de méthode, il faut bien comprendre que l’on ne passe pas d’un seul coup au no-poo. Il est nécessaire de se préparer mentalement et surtout de préparer son cuir chevelu habitué aux sur-lavages et donc à produire une grande quantité de sébum pour se protéger.

La première étape, et peut-être la plus compliquée, va consister en l’espacement progressif de vos shampooings. Oui vous continuez à shampooiner avec votre marque habituelle, mais non plus aussi souvent. Si votre rituel et d’un lavage tous les deux jours, passez progressivement à deux lavages par semaine, puis un seul. Vous verrez que cela pourra vous prendre du temps. Et s’il ne s’agit pas à proprement parler de no-poo, utiliser moins de shampooing sera déjà un bon point pour vos cheveux.
 

Pour vous aider, sachez qu’entre deux shampooings, si vous trouvez le temps long vous pouvez avoir recours à l’argile. Utilisé en petite quantité, il vous permettra d’absorber l’excès de sébum qui vous donne l’impression d’avoir les cheveux gras. Une fois que vous avez trouvé votre rythme de croisière et que le fait de ne vous laver les cheveux qu’une fois par semaine ne vous pose plus aucun problème, il est temps de vous lancer et de jeter votre shampooing à la poubelle pour passer au no-poo.

 

La recette la plus courante de no-poo est la suivante, mais vous pourrez en trouver de légèrement différentes en fonction de vos sources

 

  • Utilisez de l’eau et du bicarbonate (environ 2 cuillères à soupe si vous avez les cheveux longs, une seule s'ils sont plutôt courts) et réalisez une pâte plus ou moins liquide en fonction de votre préférence.
  • Mouillez abondamment votre chevelure,  il va s’agir ensuite d’utiliser la pâte de bicarbonate pour vous laver les cheveux. Procédez d’abord par le massage du cuir chevelu, puis descendez sur les longueurs pour arriver aux pointes.
  • Le rinçage devra être long et abondant. Vous pourrez compléter votre eau de rinçage par du vinaigre de cidre ou quelques gouttes d’huiles essentielles si vous le souhaitez.

 

Sachez que vous pouvez ajouter à votre rituel no-poo l’exfoliation de votre cuir chevelu. Utilisez pour cela du sucre roux cassonade que vous mélangerez avec votre après-shampooing. Exfoliez soigneusement chaque mèche de votre cuir chevelu puis rincez abondamment.

 

Il existe une variante plus «soft» qui donne à peu près cela :

 

  • Mouillez-vous bien les cheveux.
  • Utilisez une noix d’après-shampoing pour masser vos pointes et votre cuir chevelu.
  • Répétez la même opération sur vos longueurs et à nouveau sur vos pointes.
  • Émulsionnez, démêlez aux doigts puis rincez abondamment.

 

Après quelques mois de ce traitement vos cheveux devraient être forts, épais et plus brillants. Le fait de n’utiliser que des produits naturels les rend à leur tour parfaitement naturels et sains, c’est logique !

Votre crinière est douce et si vous optez pour les huiles essentielles, elle sent bon. Tout ça en vous demandant de moins en moins d’efforts, un petit côté magique vous ne trouvez pas ?

 

Enfin, si vous trouvez trop difficile de bannir complètement le shampooing classique de vos habitudes beauté, une solution existe. Le low-poo vous autorise une petite transgression de temps à autres. En alternance avec le no-poo et donc vos lavages au bicarbonate, vous pouvez utiliser un shampooing doux et non agressif qui vous fera retrouver la mousse et le parfum tant appréciés.
 

Auteur de l'article : Aurélie

Partagez sur les réseaux sociaux : 

 

 

Fiches conseil qui pourraient aussi vous intéresser


Grâce aux cookies votre shopping est personnalisé. En continuant la navigation vous acceptez leur utilisation.OK